Christian Estrosi bientôt en tandem avec la petite fille Le Pen ?

Le député-maire de Nice Christian Estrosi, par ailleurs candidat aux régionales en Paca, évoque un « islamo-fascisme présent en Irak en Syrie » mais aussi en France, « à travers les cinquièmes colonnes et (leurs) réseaux infiltrés dans nos caves, dans nos garages, dans les lieux clandestins ». Il va jusqu’à parler de « troisième guerre mondiale qui nous est déclarée ».

Ces déclarations sont graves et dangereuses et constituent un appel à s’engager dans une guerre de civilisation sans fondement ni issue en confortant une logique de suspicion généralisée. Il choisit d’alimenter ainsi la peur pour soi-disant combattre le terrorisme, le fanatisme et l’intégrisme.

Il n’y a rien de pire que d’instrumentaliser les drames et donner aux terroristes et aux forces totalitaires ce qu’elles cherchent.

Cette déclaration est d’autant plus grave qu’au moment où nous venons de commémorer le génocide arménien, nombreux ont été ceux qui ont fait de la pédagogie pour expliquer les processus de montée des crimes contre l’humanité et la civilisation comme le génocide arménien, la Shoah, le génocide des Tutsis au Rwanda. Tout commençait par stigmatiser un peuple pour banaliser la haine, le fascisme et les violences jusqu’à rendre évidente l’éradication de millions de femmes, d’hommes et d’enfants.

Le moment est au contraire à multiplier les messages de paix, d’amitié, d’humanité et de poursuivre la mobilisation populaire autour des valeurs de la République.

Ainsi pour lutter contre le terrorisme qui sévit sans tenir compte des frontières, il faut lutter contre ce qui le nourrit, c’est à dire lutter contre les inégalités, les injustices et les dominations et rassembler en s’attaquant aux causes des maux.

La campagne des régionales démarre ainsi dans un climat de division et d’opposition des uns contre les autres, loin des véritables problèmes et des préoccupations des habitants de notre Région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *